Comment trouver des clients en tant que freelance digital?

Bienvenue sur LE guide qui vous aidera à développer votre entreprise digitale. Dans ce guide je vais vous aider à développer votre portefeuille clients en mettant en place des actions pertinentes et efficaces.

J’ai démarré, comme vous en tant qu’autoentrepreneur et je sais ce que c’est que la galère pour trouver des clients, cette montagne russe incessante qu’est le business en freelance lorsqu’on a pas de business régulier, voir pas du tout.

jeremy rigoulat

Pour vous éviter de perdre du temps, je vais dans cet article vous dévoiler plusieurs astuces qui ont constituées ma stratégie d’acquisition de nouveaux clients. Avec cette méthode, j’ai tout simplement « explosé » le plafond d’autoentrepreneur 🙂 .

Voici mon guide, et c’est gratuit. Bonne lecture.


Faites la différence, au premier coup d’œil.

J’ai passé des heures à chercher à me référencer, à démarcher des clients, à faire du réseau…

Au final je me suis aperçu que je ne faisait que la même chose que tous mes concurrents et que j’y passais énormément de temps. Entre moi et un autre, il n’y avait aucune différence et puis mon travail c’était pas commercial!

Avant de passer aux astuces concrètes pour trouver des clients de façon efficace, il est obligatoire de mettre en place votre propre Copywriting, de mettre en avant votre valeur ajoutée et de faire la différence pour que tout client ait envie de travailler avec vous lorsqu’il vous trouve.

-> Cette première partie est le carburant qui fera décoller votre taux de conversion, et mathématiquement réduire votre temps passé à chercher des clients

Voici 4 règles d’or que j’ai appliqué PARTOUT. Sans aucune exception, pour créer une image forte à chaque étape et convaincre mes prospects. Ces règles doivent être mises en place dans l’ordre.

Elle s’appliqueront donc sur votre site, sur vos communications, vos emails, vos discours, vos masterclass, vos réseaux sociaux…

J’ai été fortement inspiré après avoir découvert la vidéo de Simon Sinek sur le cercle d’or, à voir et revoir ici.


1 – Parlez de la problématique de vos clients.

Un exemple vaut mieux qu’un long paragraphe. Par exemple, si vous êtes freelance rédacteur web:

« Vous n’arrivez pas à trouver du temps et les bonnes personnes pour rédiger du contenu pour développer la visibilité de votre entreprise? »

ou encore

« Vous vous demandez si sous-traiter le développement de votre entreprise avec une stratégie de content marketing est possible? »

Votre prospect ne recherche pas un freelance, il recherche une solution à son problème. Que vous soyez freelance ou pas, si vous répondez à ses problèmes il voudra travailler avec vous d’une manière ou d’une autre.

Ne parlez pas de vous comme le font beaucoup de freelance. J’ai compris très tard qu’on se fichait de moi. Ce qui importe le client c’est lui et ses problèmes. Votre super diplôme ou bien votre sympathie ne l’intéresse pas à premier abord.

Vous pouvez pousser le vice au maximum. La plupart des freelances font l’erreur de nommer leur site par leur nom + prénom, un petit nom d’entreprise sympa ou encore parlent d’eux sur leurs bio Linkedin.

Vous devez au premier coup d’œil parler de la problématique de votre prospect.

Par exemple si vous êtes brand manager vous pouvez mettre dans votre bio Instagram :

« Je facilite la vie des entreprises qui souhaitent créer un branding exceptionnel » au lieu de « Marie, freelance brand manager, passionnée de graphisme ».


2 – Les rassurer, vous êtes la bonne personne.

L’étape 1 est bien mise en place? Alors maintenant comment votre futur client va t’il s’assurer que vous ne lui vendez pas du rêve?

A cette étape, la plupart des freelances montrent leurs awards, leurs clients, leurs réalisations, leurs diplômes… ERREUR. Ici, le prospect cherche à comprendre qui vous êtes. Qui est derrière ce texte vendeur qui m’a donné envie d’en savoir plus?

Ne dressez surtout pas votre CV. Parlez de votre mission, de ce que vous souhaitez changer dans votre univers. Montrez que vous n’êtes pas un freelance de passage qui va changer d’activité dans 3 semaines mais LA personne qui est dévouée à apporter LA solution pour toutes les personnes qui se trouve dans la problématique énoncée en phase 1.

Why, How, What, toujours!

  • Commençons donc par le Why.

Un freelance en comptabilité pourrait dire :

« Ma mission est de permettre aux entreprises de se consacrer à leur corps de métier en toute sérénité »

  • Passons au How:

« J’instaure une valeur ajoutée en libérant les dirigeants des actions de comptabilité »

  • Et le What:

« Je peux prendre en charge la totalité des missions comptables de votre entreprise »

En respectant cette règle, vous allez déclencher la prise de décision positive de votre prospect.


3 – Prouver votre technicité.

C’est ici que vous pouvez vous la péter. Le client a déjà envie de travailler avec vous, mais il lui manque quelque chose… C’est allé trop vite, il ne vous connait pas assez, mais vous l’avez convaincu. Il faut commencer à enfoncer le clou pour vraiment déclencher sa prise de décision.

Ne déballez pas tous vos services. Parlez des notions qui vous maîtrisez et qui répondent concrètement à ses problèmes.

Par exemple si vous êtes un expert WordPress ne mettez pas « installation d’un site » ou encore « maintenance de site ».

Si votre client est amené à rechercher un expert WordPress, c’est qu’il doit déjà avoir un site ou qu’il connait un peu le sujet. Il est certainement bloqué, ou recherche quelqu’un pour reprendre le flambeau de son site.

Parlez du comment concrètement vous allez l’aider, même si c’est un peu trop poussé pour lui (ça fait bien … 🙂 )

Un expert WordPress mettra ici : « Maîtrise d’extensions avancées » – « Reprise en main et audit de votre site » – « Gestion de custom post types » – « Expert WooCommerce »…

Le fait de parler de sujets précis dans votre domaine rassurera le client sur votre connaissance du sujet.


4 – Social proof.

C’est ici que le clou doit être complètement enfoncé.

Le social proof, ou preuve sociale est le dernier maillon à intégrer dans vos communication.

Dans une présentation orale, cela peut se faire en parlant des entreprises avec qui vous avez collaboré, ou faire intervenir des anciens clients etc… Sur un site, par des avis Google, avis vidéo, un portfolio etc…

Si vous êtes nouveau freelance, vous pouvez « booster votre social proof », vous pouvez utiliser votre blog pour montrer vos compétences si vous êtes rédacteur web.

Si vous êtes comptable, vous pouvez mettre en avant vos diplômes et expériences passées, vos recommandations.

Un webdesigner pourra proposer des Template de sites qu’il aura pré-fait pour montrer ses compétences…


Astuces pour trouver des clients sur internet en freelance

Dans ce chapitre je vais vous donner les meilleurs outils et plateforme indispensable pour trouver des clients et accroitre votre visibilité. Mais aussi une méthode complète d’acquisition avec le webmarketing.

Si vous avez bien compris et mis en place les 4 règles d’or pour votre copywriting alors vous pouvez commencer à devenir visible. Vous avez les bonnes bases.

Les plateformes de freelance.

Il est primordial de ne rien laisser au hasard et d’être positionné sur les plus grandes plateforme de référencement de freelance et de missions. Selon les activités des plateformes sont plus ou moins adaptées. Cependant voici celles qui m’ont générées le plus de business qualifié.

– Malt – La référence française.

Malt s’est clairement imposé en tant qu’outil de référence pour référencer les freelances. La plateforme permet aux freelance de créer un profil et de récolter des avis clients (très important). Pour cartonner en tant que freelance, Malt est un excellent outil. Il va vous prendre 5% de commission par vente si vous demandez au client de payer par la plateforme (pas obligatoire, mais recommandé pour avoir des avis clients).

Je vous recommande de faire passer vos premiers clients par Malt même s’il ne vous a pas trouvé initialement ici, juste pour récolter des avis et augmenter votre visibilité.

Vous pourrez éditer votre profil, ceci est très important (pensez à respecter les 4 règles d’or), de plus votre profil Malt va vous référencer très rapidement sur Google 😉

-> Aller sur malt.

– Fiverr – La plus grande plateforme mondiale des petits services.

Fiverr est la plus grande plateforme mondiale de freelancing. Si vous souhaitez être digital nomad, il est obligatoire d’y être. Vous allez pouvoir ouvrir votre portefeuille client à l’international. De plus, Fiverr est très bien implanté en France désormais et est le premier concurrent de Malt.

Le principe est de poster des offres de services. Je vous recommande de créer des services précis et peu onéreux quand vous débutez afin de travailler une niche peu concurrentielle dans vos compétences. Au fil des avis clients vous pourrez monter vos tarifs et ranker sur des services plus concurrentiels.

-> Aller sur Fiverr

– 5euros – Le Fiverr français.

Tout est dit, c’est Fiverr en Français et c’est super bien fait! 5euros permet de faire des petits services en quantité. Mais il est fréquent de tomber sur de grosses demandes. Les entreprises aiment bien tester les freelances sur 5 euros pour partir sur du plus long terme.

Cela m’est déjà arrivé de trouver un client sur 5euros pour une missions à moins de 50€ puis au final de travailler avec lui sur un projet à plusieurs milliers d’euros.

-> Aller sur 5euros

– Upwork – La plus grande plateforme mondiale de référencement de freelances.

Upwork est sous le même principe que Malt, mais international. Il m’a permis de travailler avec de très grandes entreprises dans le monde entier. C’est un excellent outil pour développer à long terme son activité. Il faut parler anglais (ou bien utiliser google traduction!)

-> Aller sur Upwork

– 404Works.

404Works permet aux entreprises de poster des missions. Vous pouvez par la suite retourner un devis. La plateforme est en constante évolution, selon moi elle possède un très grand potentiel.

-> Aller sur 404Works

– Les bons freelances.

Concurrent de 404Works, qui m’a donné quelques contacts qualifiés. La plateforme à l’avantage d’être peu concurrentielle

-> Aller sur LBF

– Codeur.

Codeur est la plateforme de référence pour les développeurs et webdesigners. La plateforme fonctionne par missions. Les missions clients sont mises en ligne sur un mur et vous pouvez y répondre. La plateforme est extrêmement concurrentielle, mais si vous ne lâchez rien vous allez décrocher vos premières missions et commencer à avoir des avis qui vous aiderons à accroître votre taux de conversion. La quantité de missions est impressionnantes et il n’est pas rare de tomber sur de très gros projets.

Petit conseil, customisez au maximum vos réponses. La plupart des utilisateurs font des copier/coller et ne s’intéressent pas à la problématique du client (pensez aux 4 règles d’or).

-> Aller sur Codeur

Se développer par les réseaux sociaux.

Personnellement, je suis très mauvais sur les réseaux sociaux. Je trouve que cela demande beaucoup trop de temps, c’est pourquoi j’ai une approche outil et growth hacking sur le sujet.

Je pense que Linkedin est un excellente moyen pour se développer en tant que Freelance. D’une part car il vous crée une page bien référencé que vous pouvez mettre en valeur. Mais aussi parce que beaucoup d’entreprises recrutent directement par LinkedIn. J’ai régulièrement des sollicitations de missions, souvent locales et ciblées par les compétences de mon profil.

Astuce Linkedin : Etre très actif sur Linkedin peut également vous permettre de créer une forte visibilité. Créez vous un très grand réseau, passez des heures à ajouter des profils ciblés et n’hésitez pas à leur laisser un message (avec les 4 règles d’or hein 😉 ), ça ne coute que du temps et vous permettra dans un futur proche d’avoir des personnes qui vous sollicitent pour un besoin précis.

Astuce Facebook : Intégrez des groupes ou se situent vos clients cibles. Par exemple si vous êtes rédacteur web, vous pouvez intégrer des groupes de SEO ou de webdesign pour proposer vos services. Un comptable pourra rejoindre des groupes d’entrepreneurs… etc. Il y a également régulièrement des personnes qui recherchent des freelances sur les groupes Facebook.

Concernant Instagram et les autres, cela dépendra de vous et de votre métier. Pour moi cela est intéressant pour le social proof et peut aider un prospect à vous choisir dans son benchmark entre vous et un autre.

Créer un site qui rapporte des clients.

La majorité des sites web des freelances, et même des entreprises ne servent quasiment à rien. Aucun business entrant n’arrive pas là.

Pourquoi ? Parce que le site est construit comme une plaquette commerciale et pas comme un outil d’acquisition.

Alors comment j’ai fait pour créer un site qui m’apportait des dizaines de clients tous les mois et des centaines de leads (prospects)?

J’ai respecté les 4 règles d’or et j’ai mis en place une stratégie SEO intelligente.

Je n’ai pas cherché à répondre au besoin de tous mes potentiels clients. J’ai attaqué une niche et je n’ai rien lâché.

Le référencement naturel c’est des mois de travail. Mais si vous attaquez un marché énorme vous ne gagnerez jamais. Votre site ne sera jamais bien référencé.

Par exemple, si vous êtes freelance en création de sites web, spécialisez vous dans un domaine et devenez un acteur de référence.

Je connais une webdesigner spécialisée dans la création de site web pour les naturopathes. Elle déborde de boulot et en plus elle a juste à faire (quasiment) la même chose. Ses clientes se la recommandent entre-elles et tout va bien.

Si vous êtes freelance rédacteur web, vous pouvez par exemple vous spécialiser dans la rédaction d’articles dans un domaine précis et de surcroit qui vous plait. Votre nom de domaine pourra être rédacteur-(niche choisie).com. Vous rédigerez des articles sur le sujet sur votre site et vous serez connu de tous vos potentiels clients de la niche en quelques mois.

Si vous cherchez à tout toucher vous ne toucherez rien du tout.

Vous pourrez étendre votre champs d’action (ou pas si vous avez assez de boulot), plus tard, et petit à petit.

  • Ceci aura également le bénéfice de vous référencer sur Google naturellement pour des recherches ciblées.
  • Cela augmentera votre légitimité et la confiance que vos clients vous apportent au début de votre activité.
  • Vous serez spécialisés et a chaque nouveau client votre travail sera plus facile et gagnerez du temps.
  • Vous pouvez vendre votre service plus cher qu’un généraliste.
  • Vous pouvez faire du démarchage qualitatif car vous êtes dans le même secteur d’activité (niche) que vos clients.
  • Vous pouvez créer d’autres sites de niche pour toucher d’autres clients.

Astuce growth hacker : Personnellement, je lançais toujours 2 sites de niche en même temps pour faire un A/B testing et me consacrer à celui qui marchait le plus au bout de quelques semaines pour démarcher des clients etc… Ceci implique d’acheter pleins de domaines. Puis avec WordPress je copiais mes sites et changeais texte et images. Je me suis retrouvé avec une dizaine de sites… 🙂 et ils ont quasiment tous fonctionnés!

Bien évidemment, j’avais un site général, ou pour ma carte de visite.

J’avais également une adresse email par domaine. contact @ …

Sur mon site, il n’y avait qu’un bouton (en bas de page après les 4 règles d’or)

-> « DEMANDER UN PRIX »

Il redirigeait vers un formulaire Sendinblue – nom, prénom et email et téléphone du leads.

Je leur écrivais ensuite par SMS pour qu’il prenne RDV sur mon Calendly (on peut même automatiser l’envoi de SMS avec Sendinblue).

Et je n’étais pas seul à user de cette stratégie! Mais au moins j’avais ma place dans chaque niches. J’étais visible et je n’avais plus qu’à proposer une meilleure offre que mes concurrents.

Créer un chaîne Youtube.

Si vous souhaitez accroître votre visibilité et gagner rapidement en légitimité, créez une chaîne Youtube autour de vos services.

Vous n’avez pas besoin de grand chose. Le logiciel OBS pour filmer votre écran et vous avec la caméra de votre PC, et un logiciel de montage comme Davinci (tout ça est gratuit).

Vous pouvez faire des tutoriels, et des vidéos qui répondent aux problématiques de votre métier et de vos clients. Vous pouvez rapidement créer une communauté autour de votre projet. Et même si vous n’avez pas beaucoup de vu, ceci servira pour votre crédibilité et votre notoriété. De plus les vidéos sont un très bon outil de référencement sur Google.

Ne vous posez pas la question de « je vais pas former les gens à faire ce que je veux leur vendre ».

Vous n’allez pas former vos futurs clients, vous allez toucher des gens qui dans tous les cas n’aurai pas fait appel à vous. Vos futurs clients eux n’ont pas le temps de se former, mais seront ravis d’avoir comme prestataire une personne reconnue dans son secteur.

Gardez le contact avec vos clients et leads!

Mettre en place une newsletter et de l’email marketing est extrêmement puissant. J’ai converti des leads qui avaient laissés leurs coordonnées sur un de mes sites 2 ans après!

Comment utiliser l’email marketing pour vendre?

Partez du principe que 9 prospects sur 10 ne travaillerons pas directement avec vous.

  • Parce qu’ils ont trouvé quelqu’un d’autre
  • Parce qu’ils ont annulé leur projet
  • C’était des curieux

Alors on doit attendre le 10 lead pour faire des ventes?

Personnellement j’ai pas accepté. Un lead c’est de la valeur, c’est du travail pour l’avoir, je ne peux pas simplement me dire « bon tant pis ».

C’est pourquoi j’ai continué de leur écrire à travers des emails parfois personnalisés, parfois génériques (newsletters). Je devais rester dans leur tête pour le moment ou ils auront envie de travailler avec moi.

Car celui qui a trouvé quelqu’un d’autre aura peut-être envie de changer de prestataire. Celui qui a annulé son projet en aura certainement un autre plus tard. Et le curieux, lui il parlera peut être de moi. Et mon client lui, il adore recevoir des news de ma part, ça le rassure.

Ma mail list est montée à +5000 contacts. J’envoyai en moyenne 25 emails par an (ça fait 125 000 emails). Et vous savez quoi? C’est là que j’ai fais le plus de business.

Mon tunnel de vente Référencement naturel ciblé -> Landing page avec les règles d’or -> Email marketing m’a permis de générer plusieurs centaines de milliers d’euros.

A vous de jouer.

Si vous êtes freelance et que vous êtes ambitieux, vous allez y arriver 😉 .

Ma stratégie et mes astuces ne vous ressemblent peut être pas, mais il existe des milliers d’autres choses à faire. A vous de faire ces choses qui vous correspondent et de ne rien lacher.

Faites la différence, travaillez dur, construisez une stratégie qui a du sens.

N’attendez pas des résultats immédiatement mais construisez vous sur le long terme (avis clients, référencement naturel, mail list…).

Considérez les résultats hors stratégie comme de l’opportunité.

Ne lâchez pas au bout d’un an comme 50% des auto entrepreneurs.

Et soyez certain, un cercle vertueux verra le jour et vous aurez créé le début d’une belle aventure.

liberte femme libre

Jérémy,

Loading...