Comment WordPress a dominé le web? Parcours d’un CMS invincible

Qui aurait cru qu’un utilitaire d’écriture de blog allait devenir le plus grand écosystème d’Internet?

Tout commence en 2001 lorsque Michel Valdrighi (un français) imagine un soft permettant à toute personne ayant des bases en PHP de lancer sa première page web.

“b2/cafelog” (c’est le nom de ce soft), était bien évidemment un open source, car le web était avant tout un univers de passionnés.

Puis, en 2004 c’est la création de WordPress, par le célèbre Matthew Mullenweg. Il est un des plus grand porte parole de la philosophie open source (logiciel libre).

Après WordPress, Matthew créera la société Automattic qui sera à l’origine des plus grandes extensions de WordPress.

Quelques mois après sa publication, WordPress se voit évoluer avec plusieurs mises à jour. La communauté voit une croissance exponentielle et Matthew est à l’écoute du public.

Le logiciel commence à montrer ses ambitions de dominer le web. Très rapidement il est possible de créer ses propres plugins, de gérer des utilisateurs, la sécurité se renforce… bref, un travail de titan est en cours et il va être difficile de rattraper WordPress.

 

histoire du backoffice wordpress

 

Au fil des années, le phénomène WordPress inspirera de nombreux développeurs et s’imposera comme leader d’un nouveau genre de marché, le Content Management System (CMS).

20 ans ont passés et WordPress reste toujours en tête, alors intéressons nous au pourquoi WordPress est si populaire.

WordPress, chiffres et statistiques clés:

Combien de sites web utilisent WordPress ?

WordPress propulse 44% des sites web au monde.

Ce chiffre est en constante évolution, par exemple, depuis 2020 il augmente de 4,5%.

On ne parle plus simplement de réussite à ce stade, mais de domination.

Source : https://www.searchenginejournal.com/wordpress-powers-39-5-of-all-websites/391647/#close

cms market 2022

 

64% des sites web CMS sont sous WordPress.

Les CMS sont les plateformes de création de sites web les plus utilisées pour créer un site web.

La définition d’un CMS en français est Système de Management de Contenu.

C’est une façon de créer un site web sans avoir à coder. Un texte, une image, un utilisateur, un plugin… est un contenu qui vous pouvez gérer facilement.

Dans ce marché on retrouvera ses principaux concurrents comme Wix, Shopify, Prestashop, Joomla, Squarespace, Drupal, Magento et le petit dernier, Webflow.

Cette concurrence elle est en guerre pour la seconde place du marché, mais WordPress reste leader.

Source : https://www.searchenginejournal.com/wordpress-powers-39-5-of-all-websites/391647/#close

 

60 000 plugins WordPress

Combien y a t’il de plugins WordPress?

WordPress possède une bibliothèque de plugins créées par sa communauté qui est gigantesque. Elle compte à ce jour pas loin de 60 000 plugins qui permettent de faire évoluer son site.

C’est une de ses plus grandes force. Car avec un tel éventail de fonctionnalités, vous pouvez toujours arriver à réaliser les fonctionnalités que vous souhaitez et donc vous permet d’être évolutif et confiant sur votre choix de créer un site avec WordPress.

wordpress ajouter des plugin

 

WooCommerce est le plugin e-commerce le plus populaire

Quel est le logiciel CMS e-commerce le plus utilisé?

Et même sur ce créneau, WordPress reste leader n°1 avec son extension WooCommerce qui permet de transformer son blog en e-commerce!

Dans les CMS concurrent de WordPress, on peut y ajouter les spécialistes du e-commerce comme Prestashop et Shopify.

 

PHP, MySQL une base solide et intemporelle

Depuis ses prémices, WordPress s’appuie sur le langage PHP pour développer ses fonctionnalités et le gestionnaire de base de donnée MySQL.

Ils forment le couple le plus utilisé pour lancer n’importe quelle application sur le web.

C’est de part ce choix technologique que WordPress a pu se développer. En effet, sa communauté a pu facilement s’agrandir car la majorité des développeurs web savent utiliser PHP et MySQL.

Pour faire simple, MySQL va stocker et organiser toutes les données de votre WordPress avec des requêtes SQL. PHP lui, va définir les règles d’utilisation et d’affichage des données.

C’est bien les développeurs qui font en sorte que WordPress soit utilisable sans savoir coder. Et c’est souvent de part ce biais, que la plupart des CMS ont du mal à évoluer dans le temps.

En effet, l’accès à de nouvelles fonctionnalités sur mesure n’est pas chose facile sur beaucoup de CMS. Les langages utilisés ne sont pas conventionnels et bien souvent l’accès à la base de données et au code source n’est pas libre.

 

Open source = Communauté

Parmi les plus grandes communauté du web, WordPress fera des jaloux.

Le forum de WordPress.org est certainement un des plus gros forums au monde.

Désormais il possède un historique qui est une mine d’or de ressources et de savoir faire.

Il vous suffit de taper votre problématique WordPress du moment sur Google et vous trouverez très certainement une réponse, car vous n’êtes pas le seul en 20 ans à avoir eu ce problème.

Ce dynamise communautaire est lié aux valeurs de l’open source! On retrouvera de belles communautés chez ses concurrents comme Prestashop, toujours open source.

Certaines extensions sont devenues de vrais entreprises et vont également créer des réseaux communautaires dédiés, la toile est infinie tant elle est vertueuse. Voilà, la clé du succès de WordPress.

 

L’architecture Custom Post Type

Si vous utilisez WordPress depuis un certain temps, vous avez certainement entendu parler des CPT (Custom Post Type).

WordPress est fondé sur ce concept de type de contenu personnalisé.

Une installation de base de WordPress va vous proposer des Articles et des Pages. Ils sont tous deux des CPT. C’est à dire qu’ils n’ont pas les mêmes caractéristique et qu’il est possible de gérer leur affichage et champs personnalisés indépendamment.

Si vous souhaitez ajouter un type de post différent, vous pouvez le faire très simplement. C’est par exemple le cas lorsque vous installez WooCommerce. Vous ajoutez un CPT “Produits” qui vous permet, comme pour la création d’une page article de blog de générer des pages produits sur votre site.

Ce concept ouvre à une infinité de possibilité et surtout à une flexibilité totale dans l’évolution de votre site. C’est également cette architecture qui va faciliter le développement de plugins sur WordPress plutôt qu’ailleurs.

 

La sécurité d’un site WordPress

Le sujet qui fâche! Mais prenons un peu de recul avant de crier au scandale.

Est ce que WordPress est sécurisé?

En comparaison avec des solutions privées, pas open source, WordPress est plus fragile en terme de sécurité.

On peut retrouver de nombreux cas de piratage sur WordPress. Mais prenons un peu de recul… 64% des CMS sont sous WordPress. La probabilité qu’un site piraté soit un WordPress est élevé en comparaison avec un CMS très peu utilisé.

Ensuite, un WordPress ça se sécurise. Il faut appliquer les bonnes pratiques de sécurité au lancement de son site web, comme utiliser un mot de passe administrateur sécurisé, changer l’accès au backoffice (wp-admin) etc…

Les principales failles de sécurité exploitées sur WordPress sont sur des sites jamais mis à jour. Généralement les mises à jour du logiciel cœur et des plugins vous protègerons des attaques sur votre site.

 

L’avènement du Visual Builder

Désormais on ne parle plus de WordPress, on parle d’Elementor, de Divi… Et si nous assistions à de nouveaux Fork de WordPress?

Le visual building tel que nous le connaissons aujourd’hui a vu sa source avec Wix.com.

Cette solution tout en ligne et accessible à tous permet de créer un site web comme si vous étiez sur Photoshop. Vous pouvez faire ce que vous voulez sur votre page sans aucune limite et de façon simple et visuelle.

Wix s’est vu absorber le marché de la création de site web pendant des années car cette technologie séduisait tous les nouveaux créateurs de site web.

Très rapidement, des développeurs WordPress ont proposé de transformer WordPress avec des extensions de visual building telle que WP Bakery, encore loin de Wix en terme d’UX.

Puis sont arrivés Divi et Elementor, deux extensions devenus des mastodontes dans l’univers WordPress.

Ils n’ont pas fait qu’apporter une solution de visual building agréable et simple, mais aussi de nombreuses fonctionnalités et facilité d’utilisation à un WordPress basique.

On ne parle plus simplement de plugins, mais de réelles extensions qui changent votre CMS.

C’est cette révolution qui va complètement écraser ses principaux concurrents open source Prestashop, Magento, Joomla et Drupal.

Trop tard et trop complexe pour eux. Les développeurs n’ont pas d’intérêt à développer de telles extensions sur des CMS qui ne sont plus assez sexy pour le grand public.

WordPress prend de l’avance et continu sa domination en proposant nativement un visual builder, Gutemberg, qui remplacera l’éditeur de contenu classique. Cela évitera à ceux qui ne souhaitent pas acheter Divi ou Elementor de profiter d’une solution avancée de création de page pour exploiter sa créativité simplement.

utilisation du visual builder divi

 

CMS Cloud vers la fin de l’Open source?

Shopify, Webflow, Wix, ne serait-ce pas eux les principaux concurrents de WordPress?

Maintenant que WordPress n’a plus de concurrent chez l’open source de par son avance considérable dans tous les domaines, il lui reste un défaut.

Pour installer et prendre en main WordPress, il faut comprendre son interface (qui n’est pas simple au premier abord), comprendre ses logiques, comment changer le menu, comment travailler le responsive de son site…

A côté, se développent des solutions qui ont totalement éliminé cette barrière.

Vous pouvez lancer votre boutique en ligne avec Shopify en 30 minutes, créer un site vitrine magnifique en 20 minutes avec Webflow…

Mais à quel prix? Et avec quelle liberté d’action…

WordPress propose également sa solution cloud, WordPress.com (et pas .org pour l’open source).

Nous pouvons également imaginer qu’Elementor s’accapare WordPress et propose sa propre solution CMS et non plus d’être une simple extension.

Est ce que l’avenir de la création de site CMS se passera en cloud avec des solutions fermés ?

Nous verrons ce que l’avenir nous dira et si WordPress arrive encore à se démarquer pour rester le meilleur.

Ce qui est certain, c’est que les solutions cloud payantes vont à l’encontre de l’esprit open source et des communautés qui ont fait le succès du WordPress que l’on connait aujourd’hui… malgré lui.

Loading...