La blockchain, c’est quoi ?

Si vous entendez le mot “blockchain“, cela signifie une chose : une innovation. La technologie progresse et se numérise à un rythme rapide de nos jours. Elle est maintenant arrivée sur le marché de l’argent numérique. L’utilisation de la blockchain, également connue sous le nom de technologie de “registre distribué”, est un élément qui contribue actuellement à ce rythme. 

Cet article vise à expliquer les principes fondamentaux de la technologie blockchain dans un langage compréhensible par tous. Il ne fait aucun doute que la révolution technologique nous a pris d’assaut. Nous avons récolté les fruits de cette révolution dans de nombreux domaines, notamment dans le secteur financier avec des Cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum. Depuis sa création, le Bitcoin est sans doute la Cryptomonnaie la plus innovante de la planète en raison de sa conception décentralisée et de sa nature autorégulatrice. 

À quoi sert la blockchain ?

blockchain publique

La blockchain sert à valider, enregistrer et protéger les informations. En effet, la blockchain offre une sécurité maximale des transactions. Elle permet de stocker des informations de façon fiable et transparente. Les données stockées dans la blockchain ne peuvent être modifiées que si tous les participants l’acceptent.

De plus, la blockchain permet de stocker des informations de façon décentralisée : contrairement aux banques qui possèdent les données relatives à nos comptes bancaires, personne n’est propriétaire des informations contenues dans une chaîne de blocs : chacun peut vérifier l’authenticité et l’historique des données inscrites sur la chaîne sans en demander l’accord à un tiers de confiance comme une banque ou une institution financière.

Quels sont les atouts de la blockchain ?

La blockchain apporte un certain nombre d’avantages, parmi lesquels :

La réduction des fraudes. Il est presque impossible de modifier ou de falsifier tout type de données dans une blockchain. Les modifications ne peuvent être opérées que par les personnes autorisées et elles sont généralement difficiles à réaliser. Elle garantit la sécurité des données contenues dans sa base qui ont été cryptées avec une classe chiffrée et sont stockées sur plusieurs nœuds de manière décentralisée.

La Blockchain fonctionne de façon décentralisée et transparente. Les données présentent sur la blockchain sont modifiables uniquement de manière collaborative, le consensus doit obligatoirement se faire entre les membres du réseau pour apporter quelconque modification au registre, ce qui garantit l’intangibilité des informations inscrits sur la blockchain. L’utilisation d’un consensus public facilite l’identification des erreurs ainsi que leur correction avant même qu’elles ne soient enregistrées et intercepte potentiellement toute tentative d’escroquerie ou malversation. De plus, son caractère librement accessible rend la chaîne publique par nature transparente puisque tout utilisateur y a accès en temps réel en faisant attention à ne pas divulguer son identité si elle est anonyme (à l’instar du Bitcoin).

bitcoin et cryptomonnaies

Comment fonctionne la Blockchain ?

Pour fonctionner, la blockchain a besoin du consensus d’une majorité des ordinateurs connectés au réseau.

Chacun doit respecter les mêmes règles pour pouvoir participer à l’opération de validation : vérifier que la transaction est correcte et qu’elle n’a pas déjà été exécutée. Une fois cela effectué, le bloc peut être ajouté à la chaîne.

La blockchain est donc distribuée sur tous les ordinateurs qui participent à son processus de validation et d’ajout de blocs. Ainsi, si un groupe d’ordinateurs tente de modifier une transaction passée via des blocs suivants, il ne s’agirait pas du même système que celui accepté par le reste des réseaux de validation.

Les transactions sont stockées dans les blocs. Pour en créer un nouveau, le système doit trouver un hash – un code unique – pour chacun d’entre eux en utilisant une fonction mathématique spécifique (hashage). Une fois ce code obtenu, il suffit aux autres ordinateurs qui vérifient les transactions d’effectuer la même opération afin de valider si la solution proposée est correcte ou non.

Les Cryptomonnaies.

Une Cryptomonnaie est un actif numérique sécurisé, utilisable comme moyen de paiement et de réserve de valeur. Cet actif peut être détenu, échangé ou transféré sans contact physique entre les parties prenantes. Il est stocké dans des portefeuilles virtuels et les transactions sont validées par une communauté.

Le Bitcoin, la plus célèbre Cryptomonnaie, a été inventé en 2009 par Satoshi Nakamoto (pseudonyme) qui l’a proposée en open source sur Internet. Depuis, on compte près de 1500 « monnaies virtuelles » différentes, dont le nombre augmente régulièrement. Elles diffèrent tant par leurs fonctionnalités que par leur adoption mais elles partagent toutes des caractéristiques communes :

  • Elles reposent sur la blockchain 
  • Elles ne peuvent pas être imprimées ou refusés par un tiers 
  • Leur fourchette d’utilisation est internationale 
  • Elles permettent des transactions rapides et anonymes 
  • L’accès à l’information financière n’est pas contrôlé par la banque centrale du pays dans lequel elles sont stockées

Comment fonctionne la Blockchain dans les entreprises ?

La blockchain est une technologie utilisée par les entreprises pour échanger des données financières et des opérations en temps réel. La blockchain est un système de chaîne de blocs (un ensemble de fichiers chronologiques) qui sert à stocker les informations entre entreprises. En l’absence de contrôle central, la blockchain rend le Bitcoin hautement sécurisé en permettant à l’entrepreneur d’effectuer le transfert d’argent avec une totale indépendance. Des analyses montrent qu’une nouvelle génération de technologies peut être développée avec la blockchain, qui permet aux entrepreneurs d’utiliser cette technologie pour faire du trading, réaliser des transactions, et offrir des services financiers au grand public.

La blockchain est un concept qui permet de stocker et de transférer des informations de façon fiable, décentralisée et transparente.

La blockchain est une base de données, une “chaîne de blocs” dans laquelle sont stockées des informations. La chaîne, c’est-à-dire le principe même de la blockchain, permet de stocker des informations dans des blocs qui sont liés les uns aux autres. Cette architecture permet d’augmenter la fiabilité et la sécurité de la base de données.

La base de données comprend également un système de cryptage basé sur des clés publiques et privées. La clé privée est utilisée comme mot de passe et permet de signer les transactions. Les transactions sont validées par les mineurs qui les incluent dans un bloc après validation. Une fois validée, la transaction ne peut plus être changée, ou modifiée, sans risquer l’intégrité de toute la base de données.

Cette organisation décentralisée permet une plus grande transparence et traçabilité des données échangées : il est impossible d’altérer une transaction ou de modifier des données une fois validées.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Blockchain? Découvrez notre formation en ligne, réalisée par des cadors de la blockchain en France.

Loading...